Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

SFR Interactions Cellulaires et Applications Thérapeutiques


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Friday Séminaire 12/06/2015

    Friday Séminaire 12/06/2015

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Séminaire de Sylvain Briault

    Invité par Dominique Bonneau

    Le 12 juin 2015

    Un séminaire sera donné par Sylvain Briault, MD, PhD. Structure interne de Génétique INEM UMR7355 CNRS-Université (Equipe Neurogénétique), Centre Hospitalier Régional-Orléans.

    Les étudiants souhaitant assister à la conférence doivent s'inscrire au préalable avant le Jeudi 04 juin à 12h00 dans la limite des places disponibles auprès de :  (secr-inserm-angers @ contact.univ-angers.fr)secr-inserm-angers @ contact.univ-angers.fr  (secr-inserm-angers @ contact.univ-angers.fr) en communiquant leur numéro de carte étudiante.

    Afin que la participation au séminaire soit validante, il est impératif que les étudiants émargent la feuille de présence.

    Pour rappel, les étudiants non inscrits ne seront pas acceptés.

    12h00 - 13h00
    CHU Angers - Bâtiment IBS-IRIS – Salle de conférence RDC

     secr-inserm-angers@contact.univ-angers.fr

    Le syndrome de l'X fragile (FXS) est un trouble cognitif génétique lié au sexe parfois associé à des troubles du comportement. Sa prévalence est estimée à 2/10000 naissances. Le gène FMR1, responsable de la pathologie, code pour FMRP, une protéine de liaison de l'ARN qui régule la synthèse protéique des voies de signalisation dendritiques, dont les canaux BKCa, canaux qui jouent un rôle clé dans les processus d'excitabilité neuronale.

    Depuis plusieurs années, des petites molécules « thérapeutiques » sont testées chez le modèle murin et chez les patients FXS. C’est dans ce contexte, que nous avons montré l’existence d’un déficit du nombre des canaux BKCa canaux chez les patients FXS et le modèle Fmr1(-/y) et testé chez ce modèle une molécule « ouvreuse de BKCa ». Les résultats obtenus nous permettent d’envisager un essai thérapeutique.