Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

SFR Interactions Cellulaires et Applications Thérapeutiques


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Friday Séminaire 13/03/2015

    Friday Séminaire 13/03/2015

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Séminaire de Jérémie Riou

    Intervenant local

    Le 13 mars 2015

    Un séminaire sera donné par Jérémie Riou, UMR 1066, Micro et nano-médecines biomimétiques (MINT), Angers.

    Les étudiants souhaitant assister à la conférence doivent s'inscrire au préalable avant le Jeudi 12 Mars à 12h00 dans la limite des places disponibles (inscription) (secr-inserm-angers @ contact.univ-angers.fr) en communiquant leur numéro de carte étudiante.

    Pour que la participation au séminaire soit validante, il est impératif que les étudiants émargent la feuille de présence.


    Pour rappel, les étudiants non inscrits ne seront pas acceptés.

    12h00 - 13h00
    CHU Angers - Bâtiment IBS-IRIS - salle de conférence RDC

     secr-inserm-angers@contact.univ-angers.fr

    «Initiation à la problématique des comparaisons multiples en statistiques»

    L’utilisation des tests statistique est aujourd’hui couramment utilisée dans le domaine de la Santé. Cependant, trop souvent la problématique de la multiplicité des tests est ignorée dans les publications, ce qui a pour conséquence une surestimation de la significativité des résultats scientifiques publiés.
    Afin de pallier ce problème, nous vous rappellerons dans un premier quelques notions sur la théorie des tests, afin d’étudier de manière optimale les deux grands types de correction de la multiplicité.
    Le premier, le « FamilyWise Error Rate » (FWER), est principalement appliqué dans les analyses à visée confirmatoire (recherche clinique, épidémiologie). Le contrôle de ce taux d’erreur est le plus utilisé dans la littérature. Il est d’autant plus utilisé que le nombre de comparaison est modéré et/ou lorsque des preuves évidentes sont nécessaires.
    Le second, le « False Discovery Rate » (FDR), a gagné en popularité ces dernières années avec l’avènement des analyses de données de grande dimension (données –omiques). Le contrôle de ce taux d’erreur est principalement appliqué dans les analyses à visée exploratoires lorsque de nombreux tests sont réalisés. En effet, le contrôle de ce taux d’erreur est moins strict que le premier, il permet donc de mettre en évidence certaines tendances (en permettant d’avoir certains faux positifs) que ne permettrai pas le contrôle du FWER.