Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

SFR Interactions Cellulaires et Applications Thérapeutiques


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Friday Séminaire 22/05/2015

    Friday Séminaire 22/05/2015

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Séminaire d' Etienne Foucher

    Intervenant local

    Le 22 mai 2015

    Un séminaire sera donné par Etienne Foucher, étudiant en 3ème année de thèse, UMR INSERM 892 CNRS 6299 - Equipe Immunité innée et Immunothérapie

    Les étudiants souhaitant assister à la conférence doivent s'inscrire au préalable avant le Jeudi 21 Mai à 12h00 dans la limite des places disponibles (inscription) (secr-inserm-angers @ contact.univ-angers.fr) en communiquant leur numéro de carte étudiante.

    Pour que la participation au séminaire soit validante, il est impératif que les étudiants émargent la feuille de présence.


    Pour rappel, les étudiants non inscrits ne seront pas acceptés.

    12h00 - 13h00
    CHU Angers - Bâtiment IBS-IRIS – Salle de conférence RDC

     secr-inserm-angers@contact.univ-angers.fr

    «Génération et rôle des macrophages immunorégulateurs de type M2 dans la polarisation des lymphocytes T humains»

    Les monocytes sont des précurseurs des macrophages, cellules sentinelles du système immunitaire. Selon leur environnement, et notamment la nature des cytokines, les monocytes peuvent se différencier en différents sous-types de macrophages avec des fonctions parfois opposées. Nous nous intéressons aux mécanismes de génération des macrophages immunorégulateurs. Nous avons mis en évidence le rôle essentiel des cytokines M-CSF et IL-34, ligands du récepteur au M-CSF (c-fms ou CD115), dans la différenciation des monocytes humains en macrophages immunorégulateurs qui sont phénotypiquement et fonctionnellement similaires aux macrophages associés au cancer de l’ovaire. De plus, et de manière tout à fait surprenante, nous avons montré que ces macrophages, initialement considérés comme anti-inflammatoires, favorisent la génération de lymphocytes proinflammatoires. Ce processus pourrait contribuer à maintenir, localement, une inflammation modérée nécessaire aux processus d’angiogenèse et de métastase. Finalement, nous décrirons des stratégies pour prévenir l’accumulation et/ou l’activité immunorégulatrice de ces macrophages.